Santé > Sexualité et contraception

Le patch -EVRA

Utilisation
Il s’agit d’un patch de 20 cm2 de couleur chair, qui délivre une hormone de 3eme génération (oestro-progestative), qui équivaut à une pilule de 20 microgrammes. Le patch est collé sur une partie de votre corps où il restera pendant une semaine complète. Chaque semaine vous aurez à le remplacer à jour fixe, pendant 3 semaines. La 4ème semaine vous n’en mettrez pas, ce sera la semaine de vos règles, comme avec la pilule.

Bon point : lorsqu’on le prend, les règles sont moins douloureuses, moins longues, et moins abondantes !

Comment le placer ? Où se le procurer ?
Attention, le patch n’est pas à coller n’importe où ! Il doit être placé sur l’abdomen, ou le bras (face antérieur), les fesses ou le torse (partie supérieure). Attention à ne pas le mettre sur les seins !
Sachez que le patch est disponible en pharmacie, il n’est pas remboursé et vous coutera 36€ !

Comment ça marche ?
Comme pour la pilule, il va bloquer l’ovulation et agir sur la glaire cervicale.

Efficacité
Il est efficace dès la pose du 1er patch. Son efficacité de 99 % est la même qu’une pilule oestro-progestative sans les contraintes de prise quotidienne. (Si il est bien utilisé et sans oubli bien sur !)

Contre-indication
Les contre-indications s’approchent plus de celles de la pilule oestro-progestative : hypercholestérolémie, hypertension, antécédent d’accident thrombo-embolique, certains cancers, tabagisme chez les femmes de plus de 35 ans.

Contraintes et effets secondaires
Il est visible et se décolle dans 2 à 3% des cas. Comme pour toute contraception hormonale, vous pouvez présenter de l’acné, des céphalées, des nausées, une prise de poids, ou encore de la tension mammaire.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin et votre gynécologue.

Dans la même rubrique

Les moyens de contraception en fiches