Etudier aux Etats-Unis

Les formalités à remplir pour aller étudier aux USA

Les modalités de départ : le Visa

Avant votre départ, rendez-vous auprès de l’ambassade des États-Unis. La raison ? Pour espérer étudier aux États-Unis, il vous faudra un visa et un passeport valide !

Le visa étudiant non-immigrant F-1 est indispensable aux étudiants pour suivre une année de cours à temps complet dans un établissement d’enseignement général. Pour ceux qui s’orientent plutôt vers une formation technique ou professionnelle, vous devrez vous procurer le formulaire M-1. Enfin, vous serez amené à utiliser le formulaire J-1 si vous partez par le biais d’un programme d’échanges type Erasmus, ou si vous êtes bénéficiaire d’une bourse.
Important : quel que soit le visa non-immigrant dont vous avez besoin, vous aurez également à compléter en anglais et à imprimer le formulaire DS-156, disponible sur internet. De plus, les demandeurs d’un visa F, M ou J doivent remplir le formulaire DS-158. Enfin, tous les hommes de 16 à 45 ans doivent remplir le formulaire DS-157.

Pour obtenir votre visa, il faudra prouver que vos avez les moyens financiers de passer une année aux Etats-Unis, mais aussi présenter l’attestation de votre université d’accueil comme quoi vous êtes bien inscrit, et démontrer que vous rentrerez en Belgique après votre année d’études !
Vous devrez également verser 80 € au Ministère de la sécurité intérieure des Etats-Unis. Voir les possibilités de paiement.

Après toutes ces formalités, il ne vous restera plus qu’à vous rendre à l’ambassade pour un entretien individuel (formalité obligatoire depuis le 11 septembre 2001), qui bien évidemment sera mené en anglais ! Pensez à vous préparer, et à fixer un rendez-vous via le service téléphonique d’information automatisé au 02 788 12 00. L’appel est facturé 15 € ! Prenez de l’avance pour être sûr de rentrer dans les délais.

Les modalités d’inscription à l’université

La solution la plus commode pour l’étudiant souhaitant étudier dans une université américaine est de partir dans le cadre d’un programme d’échange entre son université d’origine et l’université partenaire. Pour les étudiants adoptant ce choix, il existe le programme de la commission Fulbright qui dispose d’un centre de documentation et de conseillers pour vous guider au mieux dans les démarches à effectuer, le choix des universités et les équivalences possibles. Renseignez-vous sur le site de la commission, www.fulbright.be.

Il faut savoir qu’il faut préparer son dossier de candidature plus d’un an à l’avance pour pouvoir étudier aux États-Unis !
Renseignez vous auprès du service des relations internationales de votre université pour prendre connaissance des accords conclus avec des universités américaines.

Pour accéder et entrer dans une des universités américaines, la sélection est plus que sévère : dossier universitaire, tests d’admission, lettres de motivation et de recommandation vous seront réclamées.
Après s’être bien informé des programmes et disciplines proposés par les universités, vous devrez vous atteler à la préparation du dossier universitaire qui comprendra les résultats obtenus par l’étudiant (meilleurs ils sont, mieux c’est !), la lettre de motivation et les diverses lettres de recommandation que vous aurez pu récolter. Vous devez miser au maximum sur votre dossier de candidature : il sera votre sésame pour être admis dans les facultés américaines. Votre autre atout, qui est d’ailleurs plus une nécessité qu’un atout : votre bonne maîtrise de la langue. Car pour étudier aux États-Unis, il faut impérativement avoir validé le Toefl (Test of english foreign language), vous ne pourrez pas y échapper !

Vous pouvez télécharger un formulaire d’inscription standard (common application form). Prenez garde cependant, il n’est pas accepté par toutes les universités.

La 2è étape, plus délicate, est la phase des tests d’admission et de sélection. Pour intégrer un cursus Undergraduate, les universités peuvent vous faire passer le S.A.T. (Scholastic Assessment Test) et l’A.C.T. (American College Test) qui servent à évaluer les connaissances en anglais et en maths et concernent aussi bien les étudiants américains qu’étrangers.
Pour intégrer un cursus de master ou de doctorat, les étudiants doivent passer le test du G.R.E. (Graduate Record Examination) qui portent sur les mêmes disciplines que le S.A.T et A.C.T mais d’un niveau plus élevé.
Concernant le MBA, les étudiants sont soumis au test du GMAT (Graduate Management admission test) à la place du G.R.E.
Attention, toutes les universités ne vous demanderont pas le même temps, renseignez vous bien sur les tests que vous devez passer selon l’université de votre choix.

Consultez la liste des centres pour passer le SAT sur www.collegeboard.com.

Dans la même rubrique

vidéos
Guide pratique :