Formation > Masters / MBA

Conseils pour réussir votre entretien de sélection

Pour accéder à un 3e cycle attendez-vous à une sélection sévère. Aussi, après avoir rédigé soigneusement vos CV et lettre de motivation (sans oublier de remplir votre dossier pédagogique), préparez-vous à la grande épreuve obligée.

Rappelez-vous de ces quelques lignes : pour ne pas improviser… suivez la règle des « 3 P ».

« Plaquette par cœur »
Apprenez par cœur la plaquette de l’école ! Et surtout les spécifiés académiques du programme pour lequel vous postulez. Si vous tombez sur la question piège « si vous avez le choix entre notre formation et une autre, laquelle choisirez-vous ? », vous pourrez vous en sortir en récitant ces fameuses spécificités.
Inutile de préciser que des réponses vides (« je ne sais pas ») ou des flagorneries (« vous, sans hésiter ») sont disqualifiantes !

« Paraître »
Soignez le paraître ! Comment ? Ayez bonne mine, une tenue vestimentaire habillée et souriez. Pendant tout l’entretien, regardez l’ensemble des membres du jury, n’admirez pas le bout de vos chaussures !
À la fin, remerciez le jury.

« Performant »
Soyez performant ! Comment ? Allez à l’essentiel. « To the point », diraient les Anglo-Saxons. Si vous faites court, il faut savoir faire lourd, en d’autres termes, percutant.
Sachez argumenter « facts & figures », avec des faits et des chiffres. Par exemple, à la question « Pourquoi postulez-vous à ce 3e cycle Marketing du sport ? », au lieu de dire « Je postule parce que j’adore le sport », dites plutôt « J’ai fait 3 stages chez un équipementier, je suis titulaire du BAFA et j’anime des groupes dans une association de quartier. Le sport, je veux en faire mon métier. J’ai lu que votre 3e cycle figure dans le TOP 10 des formations dans le marketing sportif. C’est pourquoi je postule. »
Avec ce type d’argumentation, vous marquerez des points. Les autres en perdront.

Au-delà des « 3 P », la meilleure façon de réussir son entretien est bien entendu de NE SURTOUT PAS IMPROVISER. Alors, après l’écrit, ne vendez pas la peau de l’ours !

Dans la même rubrique

Choisir son MBA
Les réponses à vos questions
Masters

A lire également