Etudier en Nouvelle-Zélande

Se loger et se soigner en Nouvelle-Zélande

Trouver un logement

Sachez d’ors et déjà que les établissements d’enseignement supérieur néo-zélandais sont tenus d’aider les étudiants internationaux dans la recherche d’un chambre. Lors de votre inscription, n’hésitez donc pas à faire une demande de logement.

En Nouvelle-Zélande comme ailleurs dans le monde, les logements bon marché sont les suivants :

- les résidences universitaires (halls of residence ou student hostels), situées généralement sur le campus et proposant des chambres simples ou doubles. Les draps sont fournis et le service d’entretien est compris dans le loyer. Comptez environ 200 NZ$ (110 €) par semaine.
Dans certaines villes, les résidences universitaires sont privées et ne dépendent pas des services de l’université. Comptez alors entre 90 et 130 NZ$ (50-75 €) par semaine, sans les charges.

- les chambres chez l’habitant (homestay ou private board), dans des maisons en banlieue, souvent avec un jardin. La famille d’accueil fournit les repas. C’est l’un des meilleurs moyens d’améliorer son anglais. Comptez environ 180 NZ$ (100 €) par semaine et une fois 150 NZ$ (85 €) de participation aux frais d’administration.

- les colocations sont les logements les moins chers. Comptez environ 120 NZ$ (70 €) par semaine - un peu moins dans les petites villes - sans comptez la caution (bond) et les charges.

Le Bureau des logements (Accommodation Office) de votre établissement néo-zélandais est en mesure de vous proposer ces trois types de logement. N’hésitez pas à consulter les petites annonces qu’il reçoit régulièrement.
Les journaux sont aussi une bonne piste de recherche pour trouver un logement bon marché en Nouvelle-Zélande.
Si vous faites appel à un agent immobilier, vous devrez payer pour avoir accès à sa liste de logements disponibles.

Se soigner

Les services de santé néo-zélandais, s’ils sont de bonne qualité, ne sont généralement pas gratuits pour les étudiants internationaux. Par conséquent, il est conseillé de prendre une assurance maladie complémentaire.

Plus d’infos sur le système de santé néo-zélandais.

Dans la même rubrique

Guide pratique :