Formation

Les cours préparatoires organisés par les universités

Les institutions universitaires organisent des cours préparatoires l’entrée l’université. Ce sont en général, des formations courtes variant de trois jours deux semaines.

Les institutions universitaires organisent des cours préparatoires à l’entrée à l’université. Ce sont en général, des formations courtes variant de trois jours à deux semaines, couvrant des formations précises et limitées qui se donnent en général de mi-août à mi-septembre.

Elles permettent :
- de revoir des points de matière importants et de les associer à la matière de 1e année d’études de bachelier ;
- de découvrir avant l’heure l’environnement dans lequel vous allez évoluer ;
- d’établir les premiers contacts avec d’autres étudiants et quelques professeurs ;
- de réactiver certaines matières mises de côté ;
- d’éprouver déjà le rythme de journées souvent bien remplies ;
- d’être confronté à un type d’enseignement qui n’était pas le vôtre (cours ex cathedra, vitesse des exposés, interrogations...) ;
- de vous faire prendre conscience de vos possibilités et de vos difficultés afin de réagir au mieux dans la voie entreprise.

Ces activités permettent également :
- de réactiver vos connaissances dans les matières scientifiques ;
- d’identifier et combler les éventuelles lacunes de votre formation antérieure en langues étrangères ;
- de vous sensibiliser aux exigences linguistiques de l’Université ( bien maîtriser le français est un atout indéniable ) ;
- d’adapter votre méthode de travail aux exigences universitaires ;
- de vous initier aux différents softwares et au clavier grâce à une formation en informatique ;
- de vous indiquer ce à quoi il faut être particulièrement attentif lorsque l’on devient étudiant à l’université.

Les activités préparatoires exploitent toutes les formes de cours, d’exercices, de discussions, de séminaire... Elles sont organisées en fonction des études envisagées (ex. : en mathématique, les activités préparatoires ne sont pas les mêmes pour les futurs informaticiens que pour les futurs ingénieurs de gestion). Elles proposent également des tests d’auto évaluation (maîtrise du français « langue maternelle », chimie et physique).

Dans la même rubrique

La préparation aux études supérieures