Formation > L’enseignement universitaire > Guide pratique

L’accès aux études de master complémentaire

Titulaire d’un master, vous souhaitez vous spécialiser en un an ? Le master complémentaire vous est accessible et répond à votre demande. Pour en connaître les diverses modalités, consultez cet article.

Aux conditions générales fixées par les autorités académiques, ont accès à des études de master complémentaire en vue de l’obtention du grade qui les sanctionne, les étudiants qui portent :
- soit un grade académique de master du même domaine conféré après des études de deuxième cycle de 120 crédits au moins ;
- soit un grade académique master conféré après des études de 2e cycle de 120 crédits au moins, en vertu d’une décision des autorités académiques, aux conditions complémentaires qu’elles fixent et après avis motivé du jury ;
- soit un grade académique similaire à ceux mentionnés aux littéras précédents délivré en Communauté flamande, en Communauté germanophone ou par l’École royale militaire, aux mêmes conditions ;
- soit un grade académique étranger reconnu équivalent à ceux mentionnés aux littéras précédents en application de ce décret, d’une directive européenne ou d’une convention internationale, aux mêmes conditions ;
- soit un titre ou grade étranger sanctionnant des études de deuxième cycle et valorisé pour au moins 300 crédits par le jury, aux mêmes conditions.

Lorsque les conditions complémentaires d’accès consistent en un ou plusieurs enseignements supplémentaires dont la charge dépasse 15 crédits, le programme d’études de l’étudiant comprend, selon la répartition déterminée par le jury, une année d’études supplémentaire considérée comme une première année de ces études.
Toutefois, les étudiants inscrits à cette première année supplémentaire ne sont pas pris en compte pour le financement.

Dans la même rubrique

Organisation de l’enseignement universitaire
L’enseignement universitaire en Communauté française
Les conditions d’admission