Envoyer cet article à un ami

Formation > Les Hautes Ecoles > Type court > Catégorie paramédicale

Spécialisation en imagerie médicale et radiothérapie

Le développement des techniques laisse prévoir l’élargissement de la radiologie traditionnelle par l’imagerie médicale. L’appareillage utilisé est de plus en plus sophistiqué et exige, en nombre et en qualité, des professionnels de haut niveau. La formation leur permet de contribuer à la réduction des risques et des coûts inhérents à l’évolution des examens et à une meilleure gestion des ressources.

Etre infirmier en imagerie médicale et radiothérapie c’est :
- exercer ses compétences professionnelles dans des secteurs hautement spécialisés, allant de la radiographie simple à la tomodensiométrie digitalisée et à la résonance magnétique nucléaire, de l’endoscopie diagnostique à l’endoscopie interventionnelle, de l’échographie à la médecine nucléaire ;
- mettre au service des patients et de leur entourage ses connaissances théoriques, ses capacités techniques et affectives pour leur assurer les meilleures conditions de réalisation des investigations et des traitements de radiothérapie ;
- jouer un rôle important d’information et d’accompagnement des patients devant subir examens et traitements sophistiqués ;
- se montrer curieux de technologies modernes et désireux de ne pas rater son entrée professionnelle dans le XXIe siècle.

Cette spécialisation est accessible aux étudiants titulaires d’un diplôme de Bachelier en Soins Infirmiers.

La formation vise à l’acquisition de connaissances scientifiques, médicales, techniques, administratives et de soins infirmiers spécifiques au secteur de l’Imagerie Médicale et de la Radiothérapie mais aussi à clarifier les motivations professionnelles, à affronter diverses situations professionnelles, exploiter les occasions de se perfectionner ou de contribuer à la recherche.

Les perspectives professionnelles

L’infirmier spécialisé en imagerie médicale et radiothérapie peut exercer son activité dans les services suivants : radiologie traditionnelle ; services d’endoscopie, scanographie, angiographie numérisée ; médecine nucléaire à visée diagnostique et/ou thérapeutique ; imagerie par ressource magnétique ; radiologie interventionnelle (lithotripsie par exemple) ; unités thérapeutiques (simulateur cardiaque, radiothérapie anti-cancéreuse, ...) ; ainsi que dans différents secteurs qui ne manqueront de se développer dans l’avenir.

Dans la même rubrique

Soins infirmiers