Envoyer cet article à un ami

Formation > Les Hautes Ecoles > Type court > Catégorie sociale

Conseiller social

Le conseiller social a comme mission de résoudre des problèmes administratifs, juridiques, sociaux et relationnels sur le plan des relations humaines. Il est formé essentiellement à la pratique de la législation sociale dans tous ses aspects (droit du travail, droit de la sécurité sociale, relations collectives de travail, calcul des salaires...). Il dispose également d’une solide formation en gestion des ressources humaines et en informatique de gestion.

L’objectif est de former un technicien polyvalent à l’exercice de fonctions de gestion sociale, fiscale et administrative vis-à-vis des travailleurs et des employeurs.

Les domaines d’activité des diplômés concernent notamment la gestion du personnel des entreprises privées et publiques, les relations individuelles et collectives dans les organisations patronales ou syndicales, la gestion des dossiers dans les secrétariats sociaux pour employeurs.

Qualités requises

On attendra du bachelier les qualités suivantes :
- l’aptitude à utiliser, dans la pratique professionnelle, des éléments techniques (calcul des salaires, logiciel de gestion, registres du personnel, processus de recrutement, …) relevant des disciplines telles que le droit social, la gestion des ressources humaines, la fiscalité, l’informatique de gestion, la comptabilité ;
- l’aptitude aux relations humaines ;
- l’aptitude à analyser les réalités du milieu socio-économique.

Les perspectives professionnelles

La formation polyvalente répond à un réel besoin des entreprises industrielles et commerciales ainsi que des organisations à caractère social ou culturel : service de droit social des administrations publiques et des parastataux ; service du personnel des entreprises ; services médicaux du travail ; inspection sociale ; mutualités ; syndicats et organisations patronales ; caisses d’allocations familiales ; secrétariats sociaux d’employeurs ; banques ; compagnies d’assurances ; P.M.E ; services de recherche sociale ; associations à caractère socio-culturel.

Conditions d’admission

Pour être admis en première année le candidat doit, soit, être porteur du certificat homologué de fin d’études secondaires supérieures (CESS) ; ou, à défaut, réussir un examen d’admission et avoir 18 ans au plus tard le 31 décembre de l’année d’inscription. Cet examen est organisé par les écoles et comporte une épreuve écrite et orale ainsi qu’une épreuve portant sur des branches de culture générale (géographie, histoire, mathématiques et français). Il permet uniquement l’accès à ces études et ne donne pas droit au CESS.

- Les formations complémentaires
– Spécialisation en gestion du social
– Spécialisation en travail psychosocial en santé mentale
– Spécialisation interdisciplinaire en réadaptation
– Master en ingénierie et action sociales
– Spécialisation en art-thérapie
– Accès au certificat d’aptitude pédagogique – CAP

Dans la même rubrique

Années de spécialisation