Santé

Et la mutualité, kesako ?


L’INAMI, l’assurance maladie-invalidité, répartit les fonds reçus entre différents organismes, dont font partie les mutualités. Celles-ci ont plusieurs missions :
- Rembourser les soins de santé et allouer des indemnités en cas d’incapacité de travail ou d’invalidité
- Proposer une assurance complémentaire et des assurances facultatives
- Suivre et défendre les membres de la mutualité (négocier les tarifs, assurer la défense en cas de litige…)
- Développer l’information sur la santé
- Favoriser l’engagement social

Dans chaque mutuelle, un conseiller est à votre disposition pour vous écouter, vous conseiller, vous informer, vous proposer les services les plus adaptés à vos besoins…

La mutualité est une assurance obligatoire (AO). Si vous travaillez, vous devez impérativement vous inscrire dans une mutualité et cotiser à l’ONSS pour pouvoir être remboursé des soins de santé, ou toucher des indemnités en cas de pépin.

Les mutualités proposent également des assurances complémentaires (AC). Celles-ci entrent en jeu dans les situations où l’assurance obligatoire n’intervient pas, et offrent de nombreux services, différents selon les mutualités. Il peut s’agir du prêt de matériel sanitaire, d’une assurance hospitalisation pour tous, du remboursement de frais non couverts par l’AO (homéopathie, optique…) ou encore de l’organisation de vacances à prix réduits !

Pour les travailleurs salariés et les chômeurs indemnisés, un pourcentage de leur salaire est directement retenu pour cotiser à l’ONSS.

Pour les travailleurs indépendants, ils doivent cotiser eux-mêmes en s’affiliant à une caisse d’assurance sociale pour travailleurs indépendants (CASTI). Ils bénéficient alors d’une assurance pour tout ce qui est « gros risques » (hospitalisation, radio…) mais pas le médecin, le dentiste, les médicaments…Pour être couvert pour ces « petits risques », ils doivent souscrirent à une assurance libre (déductible des impôts) auprès de leur mutualité. Seuls les travailleurs indépendants qui débutent une activité entre le 1er juillet 2006 et le 31 décembre 2007 sont couvert pour tous les risques.

Pour savoir quand s’inscrire à une mutuelle, et comment bénéficier des remboursements, consultez notre rubrique santé !

Crédit photo : ©-Tjall---Fotolia.com2

Dans la même rubrique

Stress
Alimentation
Médecine douce
Soleil
En pratique