Formation > L’enseignement universitaire > Les différentes filières > Sciences agronomiques et ingénierie biologique

MC en Génie sanitaire

Ce programme est une formation de deuxième cycle. Sa réussite est sanctionnée par le grade académique de master complémentaire en Génie sanitaire.

- Programme et objectifs de la formation

L’objectif de ce cursus consiste à développer une qualification professionnelle spécialisée pour prévenir les situations présentant des risques sanitaires et gérer l’assainissement des milieux pollués. La formation met l’accent sur l’épuration des eaux, tout en abordant également le traitement des effluents gazeux et la remédiation des sols.

Les cours présentent l’impact des activités humaines sur l’air, le sol et les eaux et exposent les traitements adéquats de protection de ces différents milieux. Ils abordent notamment les méthodes d’assainissement des eaux utilisées en fonction de la destination de l’eau. Ils envisagent les techniques d’épuration de l’air et les méthodes appropriées pour réhabiliter des sols pollués. Les cadres légaux et institutionnels tant nationaux qu’internationaux sont présentés par des spécialistes dans les différents domaines.

La formation repose sur des cours de base, comme l’analyse chimique des eaux, la microbiologie appliquée à l’épuration, les processus fondamentaux de l’épuration physico-chimique, ... et sur des cours plus appliqués, tels les opérations unitaires du traitement des eaux industrielles ou la gestion physique des déchets.

Le titulaire du master complémentaire en Génie sanitaire possède une expertise dans la protection des milieux, au sens large. Il utilise ses connaissances et son savoir-faire d’ordre scientifique, technique et législatif pour définir et mettre en place les actions de prévention et/ou de correction des situations présentant des risques sanitaires.

- Conditions d’admission

Le master complémentaire en Génie sanitaire est accessible aux porteurs d’un diplôme universitaire de deuxième cycle délivré par une institution universitaire belge dans l’un des domaines d’études suivants : ingénieur agronome ou bioingénieur.

Pour les porteurs d’un autre grade académique de la Communauté française ou pour les porteurs d’un titre ou grade étranger, l’accès aux études s’effectue après examen du dossier par le jury d’admission.

Dans la même rubrique

Masters complémentaires