Formation > L’enseignement universitaire > Les différentes filières > Criminologie

Le master en criminologie

La formation en criminologie est une formation de deuxième cycle. Sa réussite est sanctionnée par le grade académique de master en Criminologie.

- Programme et objectifs de la formation

L’objectif de ce master est de permettre à l’étudiant d’appréhender les divers aspects de la question criminelle (formes de criminalité, fonctionnement de la justice pénale, causes de la criminalisation, politiques de prévention, pratiques de traitement, etc.). La complexité de cette question nécessite une formation pluridisciplinaire combinant les approches sociologiques, juridiques, psychologiques et médicales. Le programme comprend donc des cours spécialisés visant la compréhension du crime, du criminel et de la criminalité, ainsi que l’étude de la réaction sociale au crime.

- Finalités

L’étudiant doit choisir une des finalités suivantes :
- La finalité approfondie prépare à la recherche scientifique. Elle comprend à la fois des enseignements approfondis dans une discipline particulière et une formation générale au métier de chercheur.
- La finalité spécialisée vise à former des criminologues de terrain.
- La finalité « Criminologie de l’intervention » vise à donner une spécialisation en intervention aux étudiants désireux de professer dans les secteurs de l’aide et de la protection de la jeunesse, de la police, de l’exécution des sanctions et des mesures pénales, de l’aide aux justiciables et du traitement de la délinquance.

- Conditions d’admission au master

Ce master est accessible :
- sans aucune restriction aux porteurs d’un grade académique universitaire de bachelier en Droit ;
- sans aucune restriction aux porteurs d’un grade académique universitaire de ce master dans une autre finalité ;
- aux porteurs d’un grade académique universitaire d’un autre domaine d’études répondant aux conditions d’admission définies par chaque université (passerelles internes) ;
- sans aucune restriction aux porteurs d’une attestation de réussite de l’année préparatoire au master en Criminologie ;
- aux porteur d’un grade académique non-universitaire de bachelier professionnalisant en Droit, en Sciences administratives et gestion publique, en Soins infirmiers, AESI en sciences humaines, Educateur spécialisé en accompagnement psycho-éducatif, Assistant en psychologie, Assistant social, Conseiller social, en Communication, en Ecologie sociale, en Gestion des ressources humaines, en Chimie, moyennant une année préparatoire de 60 ECTS ;
- aux porteurs d’un grade académique non-universitaire de master en Architecture, Architecte paysagiste, Ingénieur industriel en agronomie, en Sciences agronomiques, Ingénieur commercial, en Gestion de l’entreprise, en Sciences commerciales, en Gestion publique, en Sciences administratives, en Kinésithérapie, en Communication appliquée, en Presse et information, en Sciences de l’ingénieur industriel finalité automatisation..., moyennant une formation complémentaire de 15 ECTS au maximum ;
- aux porteurs d’un autre grade académique universitaire belge et aux porteurs d’un titre ou grade étranger, si ce titre ou grade sanctionne des études de premier cycle et est valorisé par le jury pour au moins 180 ECTS, moyennant un programme de cours complémentaire de 15 ECTS au maximum ;
- aux porteurs d’un grade académique similaire à ceux visés aux points précédents, délivré en Communauté flamande, en Communauté germanophone ou par l’Ecole royale militaire, et aux porteurs de grades académiques étrangers reconnus équivalents aux mêmes conditions ;
- à toute personne qui, au terme d’une procédure d’évaluation de ses savoirs et compétences acquis par expérience personnelle ou professionnelle correspondant à au moins cinq années d’activité, sans tenir compte des années d’études supérieures échouées, se voit imposer un maximum de 15 ECTS complémentaires pour accéder au master.

Dans la même rubrique