Formation > L’enseignement universitaire > Les différentes filières > Sciences de la motricité

Le master science de la motricité, orientation éducation physique

La formation en éducation physique est une formation de deuxième cycle. Sa réussite est sanctionnée par le grade académique de master en Sciences de la motricité, orientation éducation physique.

- Programme et objectifs de la formation

L’objectif de la formation en éducation physique est de devenir un professionnel du mouvement.
Le professionnel de l’éducation physique optimalise les potentialités motrices de la personne au bénéfice de sa santé. Pour ce faire, il maîtrise les caractéristiques du mouvement et de ses effets. Il l’utilise à des fins éducatives et il connaît les publics cibles notamment en termes d’âge et de caractéristiques motrices, physiologiques, psychologiques ou sociologiques. Il est capable d’organiser, de communiquer et de mobiliser ses acquis de manière appropriée. Il a le souci d’évaluer avec rigueur ses pratiques et de les mettre à jour.

- Finalités

S’il opte pour le master en deux ans, l’étudiant doit choisir une des finalités suivantes :
- La finalité approfondie prépare à la recherche scientifique ; elle comprend à la fois des enseignements approfondis dans une discipline particulière et une formation générale au métier de chercheur.
- La finalité didactique intègre à son programme la formation d’agrégé de l’enseignement secondaire supérieur. Il s’agit du titre requis pour obtenir une nomination dans l’enseignement secondaire supérieur.
- La finalité spécialisée vise l’acquisition de compétences professionnelles particulières.
- La finalité « Préparation physique » donne à l’étudiant la capacité d’améliorer la préparation et les performances tant du sportif de loisir que de l’athlète confirmé. Il pourra organiser et interpréter des tests physiologiques visant à évaluer leur niveau de condition physique et leurs aptitudes musculaires. Il aura les compétences pour élaborer un plan d’entraînement individualisé en tenant compte des antécédents sportifs et pour conseiller les personnes en diététique et en nutrition. Il pourra donner et gérer les cours collectifs (tant à orientation cardio-respiratoire que neuromusculaire) dans les salles de fitness et de remise en forme. Il interviendra dans le domaine du bien être par des méthodes telles que le stretching, l’école du dos, etc. Il encadrera et conseillera par son haut niveau d’expertise des programmes individuels d’entraînement en tant que « personal trainer ».
Certaines entreprises, mettant à disposition de leurs employés des infrastructures sportives, ont également recours à ces spécialistes dans leur stratégie de gestion des ressources humaines.
- Les finalités « Entraînement et coaching » et « Entrainement sportif et préparation de haut niveau » permettent à l’étudiant de devenir la personne de référence dans une discipline sportive précise. Il y organisera des séances d’entraînement, planifiera la saison et la carrière du sportif. Il deviendra la personne incontournable dans le secteur de la performance sportive de haut niveau grâce à ses connaissances des effets de l’entraînement sur le plan des réponses physiologiques, métaboliques, cardio-respiratoires et musculaires. Ses compétences techniques, tactiques mais encore psychophysiologiques (gestion du stress, préparation mentale, etc.) lui permettront d’établir un lien constant et étroit entre les bases physiologiques et leurs applications pratiques.
Ce futur spécialiste comblera le vide actuel entre la science et le savoir-faire dans l’analyse de la performance sportive par son haut niveau d’expertise. Cette formation permettra également de devenir conseiller technique dans une fédération où il s’agit de coordonner les projets et les actions entre différentes fédérations sportives, d’aider à la constitution et à la gestion de dossiers administratifs, de conseiller à la mise en place de la formation pour dirigeants sportifs. Il sera également formé à l’organisation des compétitions sportives nationales et internationales.

-  Conditions d’admission au master

Ce master est accessible :
- aux porteurs d’un grade académique de bachelier en Sciences de la motricité, orientation générale ;
- sans aucune restriction aux porteurs d’un grade académique universitaire de ce master dans une autre finalité ;
- sans aucune restriction aux porteurs d’une attestation de réussite de l’année préparatoire au master en Sciences de la motricité, orientation éducation physique ;
- aux porteurs d’un grade académique universitaire d’un autre domaine d’études répondant aux conditions d’admission définies par chaque université (passerelles internes) ;
- aux porteurs d’un grade académique non-universitaire de bachelier professionnalisant AESI en éducation physique, Educateur spécialisé en activités socio-sportives, moyennant une année préparatoire de 60 ECTS ;
- aux porteurs d’un autre grade académique universitaire belge et aux porteurs d’un titre ou grade étranger, si ce titre ou grade sanctionne des études de premier cycle et est valorisé par le jury pour au moins 180 ECTS, moyennant un programme de cours complémentaire de 15 ECTS au maximum ;
- aux porteurs d’un grade académique similaire à ceux visés aux points précédents, délivré en Communauté flamande, en Communauté germanophone ou par l’Ecole royale militaire, et aux porteurs de grades académiques étrangers reconnus équivalents aux mêmes conditions ;
- à toute personne qui, au terme d’une procédure d’évaluation de ses savoirs et compétences acquis par expérience personnelle ou professionnelle correspondant à au moins cinq années d’activité, sans tenir compte des années d’études supérieures échouées, se voit imposer un maximum de 15 ECTS complémentaires pour accéder au master.

- Année préparatoire

Certains bacheliers ne peuvent entamer directement un master en Sciences de la motricité, orientation éducation physique. Il doivent d’abord réussir une année préparatoire.

Dans la même rubrique